ORAGES de Estelle Tharreau (2016)

14191912_10207001563509661_8991620440422942645_nRésumé :

Si vous éleviez seule une fille de seize ans et que votre petit ami devenait trop encombrant, refuseriez-vous un travail et une belle maison dans un village de carte postale où tout le monde semble prêt à vous aider ? Il est probable que non. Pourtant, vous auriez tort ! Les nuits d’orage peuvent s’avérer mortelles pour qui ne sait pas lire entre les lignes du présent et celles d’un passé enfoui depuis plus d’un siècle dans un cahier d’écolier jauni et écorné.

Mon avis :

Quand je me suis décidée à lire ce livre, j’avoue que c’était avant tout pour sa couverture …. Énigmatique, limite frissonnante ….

Dès les premières pages nous sommes embarqués avec Béatrice et sa fille Célia de 16 ans, dans leur nouvelle vie. Béatrice a été engagée pour occuper le poste d’expert comptable du village suite au décès accidentel de l’ancienne comptable….. On arrive très vite à leur aménagement, leur découverte de ce village « étrange »… La population forme un bloc uni (à une seule exception près….), de nature très accueillante ils bichonnent les nouvelles venues, les accueillent à bras ouverts. Les moindre faits et gestes de chacun sont connus de tous et surtout du Maire du village ….

Très rapidement, Célia va découvrir un petit cahier jauni par le temps, remontant à plus de 100 ans. Sorte de journal intime qui va peu à peu dévoiler la véritable nature des habitants du village.
Et si les apparences étaient trompeuses, si les « amis » sur qui l’on peut compter ne sont pas ce qu’ils veulent faire croire ….

De son côté, Béatrice, se rend compte que la personne qui la précédait avait fait d’étranges découvertes…. Si l’accident qui lui a ôté la vie n’en n’était pas un finalement ….

Ce qui m’a vraiment plu dans cette histoire, c’est le parallèle fait tout le long du récit entre Béatrice et Célia. Elles découvrent chacune de leur côté les secrets les plus profonds au cours de leurs enquêtes …

On ne peut pas appeler cette lecture un thriller à proprement parler …. Mais il nous tient en haleine pendant tout le récit. Pas de temps mort, pas de longueur ….

C’est le premier roman de cette auteure et je dois avouer que je suis impatiente de voir ce que sera le prochain ….

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s