REVER de Franck Thilliez

51dljnkp8xl-_sx210_Résumé :

« Pour la plupart des gens, le rêve s’arrête au réveil. »

Si ce n’étaient ses cicatrices et les photos étranges qui tapissent les murs de son bureau, on pourrait dire d’Abigaël qu’elle est une femme comme les autres.
Si ce n’étaient ces moments où elle chute au pays des rêves, on pourrait jurer qu’Abigaël dit vrai.

Abigaël a beau être cette psychologue qu’on s’arrache sur les affaires criminelles difficiles, sa maladie survient toujours comme une invitée non désirée. Une narcolepsie sévère qui la coupe du monde plusieurs fois par jour et l’emmène dans une dimension où le rêve empiète sur la réalité. Pour les distinguer l’un de l’autre, elle n’a pas trouvé mieux que la douleur.

Comment Abigaël est-elle sortie indemne de l’accident qui lui a ravi son père et sa fille ? Par quel miracle a-t-on pu la retrouver à côté de la voiture, véritable confetti de tôle, le visage à peine touché par quelques bris de verre ? Quel secret cachait son père qui tenait tant, ce matin de décembre, à s’exiler pour deux jours en famille ? Elle qui suait sang et eau sur une affaire de disparitions depuis quelques mois va devoir mener l’enquête la plus cruciale de sa vie. Dans cette enquête, il y a une proie et un prédateur : elle-même.

Mon avis :

Du grand Thilliez pour moi, du très grand même. Durant toute l’histoire on se reçoit de sacrées claques. On est ballotté dans le temps …. Rêve ? Réalité ? On devient la marionnette d’un écrivain à grand talent qui arrive à nous perturber au fur et à mesure que l’on tourne les pages. Ce genre de livre … on en rêve et on en redemande ! Je pourrai même cataloguer cet auteur d’être manipulateur .. Mais au bon sens du terme bien sûr …

Le côté alternance dans le temps du récit peut paraître perturbant mais on s’y fait très vitre et j’avoue qu’une fois lu et bien on trouve cela logique ….

S’il fallait trouver un petit bémol ????? Je dirai peut être qu’il manque de noirceur. Thilliez nous a quand même habitué à des romans bien noirs qui prennent aux tripes et qui nous bouleversent… Sur ce coup là c’est un peu différent. Je dirai que la course effrénée menée par Abigaël nous fait largement oublier ce changement de thématique.

Je me suis régalée, délectée de ce récit qui m’a emmenée hors du temps.

Publicités

6 réflexions sur “REVER de Franck Thilliez

  1. Ce roman a été le premier de cet auteur pour moi et j’ai franchement adoré. Et puis après avoir lu « charade » de Laurent Loison je suis vaccinée avec les romans noirs du coup je pense en découvrir d’autres de Franck Thilliez =)

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s