MARRE DE COMPTER POUR DES PRUNES de Carole Duplessy-Rousée

marre-de-compter-pour-des-prunes-

Résumé :

Un mari qui la trompe, des enfants qui font les quatre cents coups, Juliette craque, se révolte, et refuse de n’être qu’une épouse obéissante, une mère parfaite et l’intendante d’une maison en folie. Sa collègue et amie Marie-Jeanne n’a guère une vie plus amusante mais sa capacité à tourner en dérision les situations dramatiques la rend plus forte. Elle soutient Juliette dans sa quête d’indépendance et la pousse à penser à elle. À la bibliothèque où toutes deux travaillent, Florentin, discret et renfermé, s’installe presque chaque jour. Juliette observe souvent cet homme qui, de son côté, s’éprend peu à peu de la bibliothécaire sans oser faire un pas. Et si le GPS de la carte du coeur faisait que leurs regards se croisent enfin ?

Mon avis :

Carole, Carole….. comment fais-tu pour m’embarquer à chaque fois avec toi dans ton monde ????

Soyons honnête : au départ, pour ceux qui ne sont pas adeptes des romans d’amour, on peut se poser la question ! Ça va être encore un roman à l’eau de rose, avec des je t’aime moi non plus, et tout ce qui va avec !
Je vous avoue que connaissant le style de l’auteure, je ne me suis même pas poser la question, car je savais pertinemment que cela ne serait pas le cas … Mais je me mets à ta place, toi, lecteur qui déteste les romans d’amour. Alors, n’est pas peur et fonce dans son univers.

Dès la première page (je n’ai pas dit « les » premières pages mais « la » première)… Et oui, c’est comme ça, on a du talent ou on n’en n’a pas ! Donc je reprends ….. Dès LA première page je me suis laissée guidée par la fluidité de l’écriture. J’imaginais les scènes comme si j’étais moi-même membre de la famille. Je ressentais tellement d’émotions. Je suis passée par tous les stades : la colère, la tristesse, la joie….

La vie n’est pas toujours facile avec nous. Quelles qu’en soient les raisons, on a tous des moments de doute, de tristesse. C’est en cela que ce roman est une boule de fraîcheur, de bien-être car on voit la lumière au bout du tunnel. On sait aussi que notre petite lumière à nous n’est pas si loin que ça !

Juliette est une femme extraordinairement « normale », comme vous, comme moi. Une femme mariée qui travaille, s’occupe de ses enfants, de son mari (si j’étais malpolie, je dirai son « connard » de mari, mais comme je suis une personne plutôt posée, je ne le dirai pas ….), qui entretient du mieux qu’elle le peut, son foyer. Jusqu’au jour où….. où tout va changer, elle va prendre le taureau par les cornes (vous remarquerez le petit jeu de mots avec « cornes » et son mari infidèle …)… Et à partir de là, ce n’est que du pur bonheur de lecture ….

On voit très vite que ce roman n’est pas juste quelques écrits sur une feuille blanche, mais un morceau de son âme. Elle l’a écrit avec son cœur (comme tous ses romans au passage….) et je n’ai pas besoin d’avoir sa confirmation pour vous l’affirmer.

Ça a été, vous l’aurez deviné, un véritable coup de cœur. Je ne pouvais pas le lâcher. Et quand j’étais forcée de le faire, je le reprenais à toutes les occasions possibles. Même pour ne lire que quelques petites lignes, même si ce moment privilégié entre le livre et moi ne devait durer que peu de temps.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s