LE MONSTROLOGUE de Rick Yancey

CVT_Le-monstrologue_1517

Résumé :

 » Voici les secrets que j’ai gardés. La confiance que je n’ai jamais trahie. Mais cela fait aujourd’hui plus de quatre-vingt-dix ans qu’est mort celui qui m’a accordé sa confiance, celui dont j’ai conservé les secrets. Celui qui m’a sauvé… et aussi condamné. »
Ainsi commence le journal de Will Henry, jeune apprenti auprès d’un docteur à la spécialité des plus inhabituelles : la chasse aux monstres. Au fil des années passées à ses côtés, Will s’est accoutumé aux visites nocturnes et aux missions périlleuses. Mais lorsqu’une nuit, un pilleur de tombes leur apporte une trouvaille particulièrement macabre, Will et son maître se retrouvent embarqués dans une vertigineuse descente au cœur de l’horreur…

Mon avis :

J’avais beaucoup entendu parlé de « la 5ème vague », du coup j’ai été très attirée par cet auteur que je souhaitais vraiment découvrir.

Le début commence fort, sans temps mort ni perte de temps. Nous nous retrouvons directement au cœur de l’histoire. En quelques pages à peine, l’auteur arrive à nous immerger avec brio dans cette atmosphère sombre et palpitante. On s’attache de suite à l’un des personnages principaux, Will, on ressent ses peurs et questionnements. On vit l’aventure à ses côtés.

Dans le résumé on parle du « maître » de Will, c’est peut-être le point négatif de l’intrigue. Le côté hautain et directif du docteur a eu tendance à plusieurs reprises à m’agacer un tantinet. Certainement dû à mon attachement pour Will. Toutefois, au fil de l’histoire, on arrive un peu mieux à le cerner et certains détails démontrent que cet homme n’est pas si insensible que ça.

J’ai vraiment pris du plaisir en lisant ce livre, Déjà par l’écriture de l’auteur qui a tenu toutes ses promesses. Je tournais les pages les unes derrière les autres sans vraiment m’en apercevoir. Les scènes les plus terribles étaient merveilleusement bien décrites. Les descriptions étaient tellement bien « dosée », que j’avais même à certains moments l’impression de sentir les odeurs putrides des êtres monstrueux.

Mes palpitations devaient même être un écho de celles de Will et du docteur. Certains passages sont merveilleusement glauques et sanglants. Mon estomac s’est retrouvé de temps en temps en difficultés…. Mais tout ceci pour mon plus grand plaisir.

Tous les amateurs de l’horreur, du gore et du sanglant apprécieront sans aucun doute ce récit.

Je remercie les Editions Robert Laffont pour m’avoir permis cette « sanglante » découverte.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s