LA FILLE D’AVANT de JP Delaney

cover103439-medium

Résumé :

Après un drame éprouvant, Jane cherche à tourner la page. Lorsqu’elle découvre le One Folgate Street, elle est conquise par cette maison ultra moderne, chef d’œuvre de l’architecture minimaliste, parfaite. Mais pour y vivre, il faut se plier aux règles draconiennes imposées par son architecte, Edward Monkford, aussi mystérieux que séduisant. Parmi celles-ci : répondre régulièrement à des questionnaires déconcertants et intrusifs. Peu à peu, Jane acquiert une inquiétante certitude : la maison est pensée pour transformer celui qui y vit. Or elle apprend bientôt qu’Emma, la locataire qui l’a précédée et qui lui ressemble étrangement, y a trouvé une fin tragique.
Alors qu’elle tente de démêler le vrai du faux, Jane s’engage sur la même pente, fait les mêmes choix, croise les mêmes personnes… et vit dans la même terreur que la fille d’avant.

Mon avis :

Imaginez une magnifique demeure moderne, un paradis où l’on se sent apaisé, un cocon pour se reconstruire quand la vie n’a pas été tendre avec nous. Bien entendu ce n’est pas sans contrepartie…. Car un appartement si protégé en apparence, l’est il vraiment ?

Avec ce roman, nous suivons en parallèle 2 personnages : Emma, locataire de l’appartement il y a quelques mois et Jane, la locataire d’aujourd’hui. Les 2 histoires vont se chevaucher de manière assez déconcertante. Nous sommes happé dans leur vie, essayant en même temps que Jane de comprendre quel est le fil conducteur : est ce la maison ? N’est elle pas si apaisante que ça finalement ? Est ce le propriétaire, l’homme énigmatique qui dégage puissance et force ?

Ce que j’ai aimé particulièrement, ce sont les longueurs des chapitres. Ils sont courts et donnent un rythme effréné à l’histoire. Ils alternent les deux femmes en superposant leur avancée. On a donc cette sensation de voir évoluer Jane par rapport à Emma. On est dans un tourbillon d’adrénaline et la seule chose que nous pouvons faire, c’est tourner les pages les unes derrière les autres et espérer que tout se passe bien. Mais c’est sans compter sur les rebondissements, les retournements de situation qui vont jusqu’au dernier chapitre nous faire douter. Excellent thriller psychologique mené de main de maître par un auteur que je viens de découvrir.

Si vous aimez les sensations troublantes, les histoires oppressantes, ce livre est fait pour vous.

Merci aux Editions Fayard/Mazarine de m’avoir donné la possibilité de faire cette merveilleuse découverte.

Publicités

4 réflexions sur “LA FILLE D’AVANT de JP Delaney

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s