UNE BOUTEILLE A LA MERE d’Isabelle Piraux

5130JRz07mL._SX195_

Résumé :

Beth n’a jamais pu parler de la disparition soudaine de sa mère dans les années cinquante alors qu’elle avait quatorze ans. Au crépuscule de sa vie, elle ne le peut toujours pas. Son secret plane et s’infiltre dans toutes ses réactions, dans toutes ses attitudes, et dans toutes ses intentions. Au fil du temps, il devient un fardeau insupportable même pour sa fille. Comment peut-on y remédier ? Sa fille devra-t-elle reprendre les recherches qu’elle avait entamées dans son enfance ? Elle pressentait, déjà, le drame qui avait tant annihilé cette aïeule dont elle ignorait tout. Cette quête qui se veut salutaire menacera pourtant de faire vaciller Beth à tout instant. Faut-il donc que tout s’éclaire ? Ou continuer à se taire ? Murée dans un profond silence depuis l’adolescence, Beth croit cette histoire effacée. Par petites touches, par recoupements, arrivée maintenant à la quarantaine, la fille de Beth tente de découvrir cette mystérieuse grand-mère. Elle entrevoit peu à peu les circonstances qui ont conduite sa mère aux frontières de cette tragédie ancestrale. Mais si la vérité était tout autre… ?

Mon avis :

J’avais proposé mes services à Isabelle, afin de lire son roman et et d’en apporter un avis. Elle a gentiment accepté et je l’en remercie grandement.

Pourquoi ce choix de ma part de lire ce roman : Deux raisons. La première, assez superficielle, je vous l’accorde, c’est la couverture. Vintage et romantique…. J’aime beaucoup. La seconde, c’est que le résumé me plaisait et cela me permettait aussi de sortir de ma zone de confort pour les retours de lecture. Donnez moi un thriller et je trouverai mes mots sans les chercher… mais donnez moi un roman comme celui-ci et là… l’exercice deviendra plus compliqué. On ne peut pas jeter des mots sur le clavier quand il s’agit de sentiments, d’émotions aussi fortes sans prendre le temps d’en pser tout leur sens.

Il faut essayer de rendre à l’auteur une partie de ce qu’il nous a livré en écrivant son livre. Essayer de lui faire comprendre toutes les émotions qu’il a su nous livrer. Et ce n’est pas toujours chose facile.

Ce livre nous raconte la vie de Beth, qui a vu sa vie chamboulée à l’adolescence quand sa mère a disparu. Bien sûr que l’histoire est importante mais c’est ce qu’il en ressort qui m’a le plus ému.

L’auteure nous parle d’un temps (« que les moins de 20 ans ne peuvent pas connaître » …. non je plaisante là ! Quoi que ….) qui peut nous paraître loin mais finalement pas tant que ça. Ce récit pourrait être le vôtre, le mien… On se construit grâce à notre passé, grâce à ce que nos parents nous enseignent. Cet enseignement sera celui que nous léguerons à nos enfants et c’est comme cela que la vie fonctionne. Les personnes que nous sommes aujourd’hui, que ce soient notre personnalité, nos défauts et qualités ne sont que la conséquence logique de ce que nous ont légué nos « anciens ». Mais quand ce legs est entaché de secrets, de non dits …. comment avancer malgré tout, comment construire notre vie sur des bases saines ?

Et c’est avec une plume magnifique, une tendresse certaine que l’auteure nous livre cette quête incessante. Cette recherche de vérité qui permettrait de se libérer d’un fardeau toujours présent deux générations plus tard. A plusieurs reprises je me suis sentie comme une enfant se cachant derrière une porte pour savoir ce que se disent les adultes. Un très beau retour nostalgique. Je referme donc ce livre avec un pincement au cœur, tout comme on tournerait une page de sa vie.

Publicités

4 réflexions sur “UNE BOUTEILLE A LA MERE d’Isabelle Piraux

    1. Piraux Isabelle

      Je trouve qu’en effet Sandy, pour quelqu’un qui considère ne pas trouver les mots, a magnifiquement rendu hommage à ce récit et a su au contraire avec justesse et sensibilité mettre sa part d’émotion et d’humanité. J’ai été très sensible à sa métaphore de l’enfant tapi derrière une porte …cet enfant qui cherche à se construire et dont des proches ne mesurent pas l’impact de leur mutisme, sensé le protéger. Merci à Sandy.

      Aimé par 2 people

      1. C’est moi qui devrez vous remercier pour m’avoir fait confiance en me confiant votre livre
        Effectivement ce n’est pas mon style habituel mais il est tellement emplit d’émotions que l’on ne peut faire autrement que d’être touchée

        Merci pour cette découverte, sincèrement …

        J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s