L’HOMME FEU de Joe Hill

cover109136-medium

Résumé :

Personne ne sait exactement quand et où cela a commencé.
Sur le corps des hommes et des femmes de magnifiques tatouages apparaissent et brûlent plus ou moins violemment les individus qui les portent… Boston, Détroit, Seattle… sont frappés. Il n’existe pas d’antidote.
Harper est une infirmière merveilleusement bienveillante. Le même jour, elle découvre qu’elle est enceinte et qu’elle est touchée par le virus. Paniqué son mari fuit.
Et dans ce monde en ruines où des micros sociétés se créent et des milices d’exterminations traquent les malades, Harper va rencontrer l’Homme-feu capable de contrôler le feu intérieur qui consume les humains. Ensemble, ils vont tenter de sauver une société terrorisée où chacun est prêt au pire pour tenter de survivre.
Une fresque aussi profonde que fascinante sur l’homme face à ses peurs vertigineuses et à sa puissance de vie.

Mon avis :

Quand j’ai vu ce pavé je me suis dit : whouaaaa que de bonnes heures de lecture en perspective … Une fois la lecture terminée, je peut vous confirmer que je ne m’étais pas trompée de beaucoup.

Comme à son habitude, Joe Hill sait manier la plume, presque comme son père … Je dis presque car je ne suis pas sous le charme aussi intensément, mais je retrouve comme à chaque fois, cette petite folie qui me plaît tant !

La terre est sous l’emprise d’un vilain virus !!! Méchante maladie qui fait prendre feu aux êtres humains … Bhoooooo… ça craint quand même …. Tu te promènes tranquillement et plofffff tu t’enflammes …

Non, allez trêve de plaisanterie … Cette aventure est rondement bien menée, nous avons tout pour passer un excellent moment. J’avais vraiment l’impression d’être dans l’aventure, de ressentir ces nuées de fumée, cette chaleur incandescente frétillant sous la peau. Joe Hill est très fort pour ça. Il nous embarque une fois de plus dans les ténèbres, nous met face à cette horreur qui n’est pas simplement la maladie, mais aussi l’être humain qui parfois peut être bien plu dangereux et néfaste que le virus.

Un petit bémol quand même : pas mal de longueurs qui ont tout de même un peu ralenti mon avancée dans l’histoire … Et c’est quoi cette fâcheuse habitude de nous mettre une phrase à la fin du chapitre pour nous dire ce qu’il va arriver au personnage ! Ca spoil un peu je trouve … Une fois ça va mais régulièrement je trouve cela un peu lourd !!!!

Joe Hill reste une valeur sûre pour les amateurs du genre. Il y a comme à son habitude, une manière directe de vous amener dans son récit sans que l’on comprenne comment. Il a du talent c’est certain et une fois de plus il nous le confirme avec ce nouveau roman.

Je remercie les Editions JC Lattès pour leur confiance en me donnant l’occasion de découvrir le nouveau roman de Joe Hill.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s