ESPRITS ENCHAINES de Florence Cochet

22766498_10210373038394426_1619551554_o (2)

Cela faisait un moment que je souhaitais lire ce roman. J’avais été très attirée par le résumé et étant assez fan d’ésotérisme et de fantastique, je me suis dis que j’allais me régaler… la couverture était très belle et l’ambiance qui en ressortait me plaisait.

Les premières pages m’ont vite refroidie. J’ai eu l’impression de me retrouver dans une histoire « clichée ». Pas mal de choses m’ont agacée. Durant la première partie il y avait souvent l’expression « ès ». A croire que le terme venait d’être appris et qu’il fallait l’employer à tout bout de champ. C’est déjà une contraction assez désuète, mais quand on l’emploi dans un récit ultra moderne, il ne colle pas du tout avec l’écriture …. cela en devenait ridicule à mon goût.

Le personnage principal, Loren, est présenté comme une femme, mais ce qui en ressort, se rapproche davantage d’une petite adolescente qu’autre chose.

J’ai souvent trouvé des détails qui n’apportaient rien au texte et qui au contraire l’alourdissait… J’ai même pensé que l’auteure cherchait à combler des paragraphes.

Dans la 2ème partie, j’ai eu carrément l’impression que l’héroïne passait plus de temps dans les vapes que sur ses pieds !

La fin …. pas du tout crédible selon moi, mais c’est ce qui reste le plus fluide et le plus agréable à lire tout de même.

Vous l’aurez compris, je n’ai pas du tout aimé. Je me suis même agacée toute seule… Je ne fais que rarement des retours négatifs. Quand je n’aime pas, je le garde pour moi … Mais là… non …

Ma note : 1,5/5

Résumé :

Loren Ascott, détective au sein de l’Agence de Recherche Paranormale, n’a a priori rien d’extraordinaire si ce n’est un don pour s’attirer les ennuis. Lorsqu’un certain Anderson demande à la rencontrer et lui propose une mission pour le compte du riche collectionneur Sir Andrew Telmoore, elle hésite. Pourquoi elle ?

L’homme sait se montrer convaincant. Et puis, traquer un esprit dans un vieux château en rénovation n’a rien de bien compliqué… Alors pourquoi pas ? C’est avec l’espoir de rapidement régler l’affaire que Loren quitte la grisaille parisienne pour les vertes forêts du Gévaudan.

Mais une fois sur place, elle déchante vite. Car les murs du château de Baldassé semblent renfermer de nombreux et terribles secrets. Des secrets que son nouvel employeur s’est bien gardé de lui révéler…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s