LE VOYAGE D’UNE SECONDE de Kiahara Nour

22883558_10210409043574533_11236326_o (2)

La couverture m’avait beaucoup attirée… Sombre, mystérieuse … Je me suis donc jetée dans sa lecture en toute confiance.

J’ai vraiment beaucoup aimé la manière dont l’auteure nous fait rentrer dans l’histoire. Les personnages ont pris vit dans mon esprit dès le départ et j’ai pu m’imprégner de leurs sentiments, de leurs craintes et de toutes leurs émotions.

L’écriture est vraiment très agréable, elle est fluide et simple. L’auteure ne passe pas par quatre chemins pour nous dévoiler cette aventure assez hors du commun.

La chose qui m’a le plus dérangé, c’est ce voyage dans l temps par petits bonds. J’ai eu un peu de mal, car je suis plus habituée dans ce type de récit à un bon gros bond et ensuite à une descente … Du coup je me suis sentie assez perdu… Mais au fur et à mesure de l’avancée de l’histoire, j’ai réussi à trouver mon rythme de croisière …

Pour ceux qui ne se dirigent pas vers les thrillers, ne vous arrêtez pas à la thématique donnée car c’est plus que ça, c’est une aventure personnelle hors norme …

Vous l’aurez donc compris, une histoire qui ne ressemble à aucune autre et qui fait de ce roman un bon moment de lecture.

22882354_10210409043414529_1414907196_o (2)

Résumé :

Paraplégique depuis un an, Georges est sur le point de décéder dans son lit auprès de sa femme Catherine et sa petite fille, Edna. Après quatre-vingts années de vie, il le sait, c’est maintenant qu’il va la quitter. Pourtant, après avoir fermé les yeux, il se retrouve quelques instants plus tard dans son salon, confortablement assis dans son fauteuil. Et le plus étonnant… C’est qu’il a retrouvé l’usage de ses jambes !

S’ensuit alors un long voyage à travers le temps, à travers sa mémoire, et à travers des bonds dans le passé qu’il ne contrôle pas. Là où d’autres personnes profiteraient de ce phénomène pour assouvir des fantasmes illégaux, Georges, lui, sait très bien à quoi il va dédier sa nouvelle vie. Retrouver le Fugace. Le célèbre tueur en série qui a assassiné sa fille, Tyana, en 1988 et qui ne cesse de sévir encore aujourd’hui.

Au-delà des vérités douloureuses qu’il s’apprête à découvrir et des rencontres fortuites, Georges fera une bien triste constatation. Vivre à l’envers implique de retrouver certains êtres chers, mais aussi… D’en dire adieu à d’autres. S’est-il préparé ?

2 réflexions sur “LE VOYAGE D’UNE SECONDE de Kiahara Nour

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s