LES NOUVEAUX VOISINS de Catherine Mckenzie

indexssss

Mon avis :

Le résumé me plaisait beaucoup. Même si certains vont dire que c’est un sujet trop souvent abordé, j’avoue que j’ai été de suite attirée. Par contre je suis passée au dessus de cette couverture qui ne me tentait pas du tout.

Le début était prometteur, les 1ères pages donnaient envie de progresser dans le récit, d’en savoir davantage… Mais je me suis vite rendu compte que rien n’allait décoller , que la lenteur allait être la même durant tout le récit. C’est bien dommage, car l’idée première était là, mais elle n’a pas été exploitée de manière optimale. On avançait dans l’histoire en faisant des aller retour entre 2 personnages. Il a fallu attendre presque la fin du livre pour savoir exactement ce qu’il c’était passé, quel était ce drame qui avait construit l’histoire ! Et même là, bein je me suis dis …. tout ça pour ça !

La seule chose qui m’a plu, mais vraiment plu, c’est cette atmosphère dans le voisinage, ces voisins très « soudés », très « proches » les uns des autres, trop proches même … Cela donnait un côté un peu anxiogène qui aurait pu être utilisé pour faire de ce roman un réel moment de suspense …

Il y a eu de bonnes choses mais j’ai été déçue de voir que ce qui aurait dû avoir de l’importance pour le récit était juste un fait quelconque, presque anecdotique, alors que d’autres points auraient pu être développés pour accentuer le côté « voisinage inquiétant » …

Après avoir parlé de l’histoire avec ma fille, elle a été étonnée que je classe mon article dans la catégorie « Thrillers ». Je pense que le problème vient de là. C’est davantage un roman qu’un thriller ou même qu’un policier. peut-être que j’aurai abordé la lecture différemment.

Je remercie les Editions Michel Lafon ainsi que NetGalley pour cette lecture car cela m’aura permis de découvrir une nouvelle lecture et un nouvel auteur.

Résumé :

Julie Prentice, son mari Daniel et leurs jumeaux de 6 ans emménagent à Cincinnati pour échapper à une femme qui a harcelé Julie après la parution de son roman Le Jeu de l’assassin, devenu un best-seller. Un charmant quartier résidentiel semble l’endroit parfait pour un nouveau départ. Mais la présidente de l’association du quartier ne leur rend pas la tâche facile. À grand renfort d’e-mails et de lettres sur les règles de bonne conduite à suivre, elle régit la vie de tous et oppresse Julie qui doit faire face à la curiosité du voisinage. Lorsqu’elle reçoit des menaces, Julie prend peur : sont-elles le fait de sa harceleuse ou de voisins malveillants ? Alors que la tension monte, les ennemis se révèlent et le calme apparent d’une rue sans histoires se transforme en cauchemar.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s