ABSOLUMENT DE-BOR-DEE et TA CARRIERE EST FI-NIE de Zoé Shépard

33074650_10211791348611295_8956760176724017152_n

J’ai commencé à lire sérieusement le 1er ouvrage, puis peu à peu, je me suis mise à le lire en diagonale. En 1 demi après-midi, j’avais bouclé les 2 tomes : très très bof.

Je travaille depuis quelques années maintenant comme titulaire de la fonction publique territoriale et j’avoue ne pas encore avoir croisé des tire au flanc de cette envergure. Je suis à plus de 42h par semaine avec tout mon boulot et voir l’administration traitée comme cela me débecte !

33120795_10211791348771299_4260077584437477376_n

A t’elle oublié ce qu’était le devoir de réserve ??? J’ai passé des heures et des nuits blanches à travailler le concours de cadre intermédiaire et je suis fière de dire que je l’ai eu ! Mais lire la manière dont elle dépeint le concours est pathétique !

Point positif : certains passages m’ont quand même bien fait rire …. Dommage que l’amertume ait été le fil directeur de ses livres !

Résumé de « Absolument débordée » :

Dur, dur d’être fonctionnaire

Embauchée après huit années d’études supérieures dans une mairie de province, Zoé Shepard a vite déchanté.
Plongée dans un univers où incompétence rime avec flagornerie, ses journées sont rythmées par des réunions où aucune décision n’est jamais prise, des rapports qu’elle doit rédiger en dix jours (quand deux heures suffisent), des pots de bien-venue, de départ, d’anniversaire.
Sans oublier les séminaires « de formation », les heures à potiner à la cantine et à la machine à café; les chefs « débordés » par les jeux en ligne et les préoccupantes interrogations de tous sur les destinations de vacances et autres RTT…

Résumé de « Ta carrière est finie » :

PLACARDISATION n. f. (du lat. placibilitas : clémence et arduus : difficile) : Résultat de la crise d’autoritarisme d’un chefaillon frustré consistant à mettre à l’écart tout salarié qui n’exécute pas béatement ses ordres imbéciles. Après le succès phénoménal d’Absolument dé-bor-dée, ou comment faire les 35 heures… en un mois ! Zoé Shepard retrouve dans cette nouvelle « fiction » sa mairie, dont elle a dénoncé les gabegies. Dévastateur et jubilatoire, le portrait accablant de l’administration française.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s