LES 7 de Michaël Fenris

36772303_10212076426458063_6851359357024600064_n

J’ai découvert cet auteur avec Feuilles pour commencer, puis le syndrôme Noah et enfin Aaverhelyon. Le constat est simple… A chaque livre, c’est une magnifique découverte. Il arrive à me plonger dans son univers dès les premières lignes, il m’embarque dans un tourbillon qui ne prend fin qu’à la dernière page.

C’est un auteur comme on en fait peu, un véritable artiste. Perso, je suis une fan absolue.

Dans cette nouvelle aventure, je me suis trouvée plongée dans un thriller passionnant de science-fiction, une aventure, bien plus humaine que le résumé ne le laisse deviner… J’ai ADORÉ me plonger dans ces univers abracadabrant.

Un seul regret …. Ne pas avoir eu l’occasion de rencontrer l’auteur en vrai pour lui dire toute mon admiration. Merci Michaël de me faire rêver à chaque fois.

Résumé :

Sur Artus 4, la vie est rythmée par les cycles jours/nuits de soixante-douze heures, et le travail harassant d’extraction du minerai nécessaire aux moteurs des vaisseaux spatiaux.

Lorsque le milliardaire Carson Landers arrive en ville, son but est simple : chasser les habitants pour s’approprier la mine. Devant l’agressivité verbale et physique du personnage, Jack, gamin dont le père a été grièvement blessé par les sbires de Landers, se rend dans la grande cité de Jezzarryykk pour trouver de l’aide. Son chemin va lui faire croiser celui du marshal Riss, qui se lance dans le recrutement d’une équipe, prête à en découdre avec le milliardaire…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s