GWENDY ET LA BOÎTE À BOUTONS de Stephen King et Richard Chizmar

41568602._UY630_SR1200,630_
Comme après chaque sortie d’un nouveau livre de Stephen King, je fais la danse de la joie, puis je prend le chef d’œuvre entre mes mains, je l’admire, je le touche, je le sens et enfin… je l’ouvre.

Court roman (ou nouvelle) que j’ai dévoré en heures. Un goût de trop peu et de whouaaaa… Je me suis une fois de plus régalée et jetée dans l’univers du maître….

Peu de personnages, mais une immersion quasi instantanée et surtout totale dans cette aventure fantastique. On s’attache à Gwendy comme si c’était notre fille et on la suit avec un regard protecteur tout au long des pages.

Comme à chaque fois, on se demande où cet auteur de génie va nous amener et il nous amène au fin fond de son esprit torturé ou de génie…. Et une fois de plus je referme le livre en me disant …. mais non… je ne veut pas qu’il se termine ! J’en veux encore !

Résumé :

Trois chemins permettent de gagner Castle View depuis la ville de Castle Rock : la Route 117, Pleasant Road et les Marches des suicidés. Comme tous les jours de cet été 1974, la jeune Gwendy Peterson a choisi les marches maintenues par des barres de fer solides qui font en zigzag l’ascension du flanc de la falaise. Lorsqu’elle arrive au sommet, un inconnu affublé d’un petit chapeau noir l’interpelle puis lui offre un drôle de cadeau : une boîte munie de deux manettes et sur laquelle sont disposés huit boutons de différentes couleurs.

La vie de Gwendy va changer. Mais le veut-elle vraiment ? Et, surtout, sera-t-elle prête, le moment venu, à en payer le prix ? Tout cadeau n’a-t-il pas sa contrepartie ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s