BIRD BOX de Josh Malerman

bm_cvt_bird-box_7085

Très bon roman. Je ne me suis pas ennuyée une seconde ! J’ai quand même été surprise car je m’attendais à plus de choses sur le périple de cette maman avec ses 2 enfants. Le récit parle essentiellement de « l’avant » leur départ. Mais le rythme est tellement soutenu que l’on n’est pas déçu une seule seconde par cette aventure.

On vit finalement dans une sorte de huis clos où les personnages évoluent en fonction de ce qui leur arrive. On tremble à plusieurs reprises et on s’attache à certains…

Mon regret principal : ne pas en avoir appris davantage sur les « créatures ». Je suis du coup un peu restée sur ma faim… Comme à la fin d’ailleurs ! Mais bon… je m’y attendais… et je pense que si j’y réfléchis un peu, elle est tout à fait logique … Peut-être pourrions nous même espérer un tome 2 un jour ????

Petit parallèle avec le film : Je l’ai beaucoup apprécié et le casting a été très bien fait selon moi. Certains éléments ont été changés sans que cela n’apporte d’intérêt…. Les modifications faites ont, je pense, enlevées de la qualité au déroulé du film…. Le film dure presque 2 heures mais je suis convaincue que le choix de sélection n’a pas été très objectif. Après, il faut relativiser… J’ai regardé le film juste après avoir lu le livre. Si je n’avais fait que voir le film, ma vision aurait peut-être été toute autre…

***1/2 : en résumé, très bon roman anxiogène

Résumé :

Malorie élève ses enfants de la seule façon possible : barricadés chez eux. Dehors, il y a un danger terrible, sans nom. S’ils s’aventurent à l’extérieur, ce sera les yeux bandés pour rester en vie.
S’ils ôtent leurs bandeaux, ils se donneront la mort avec une violence inouïe. Malorie a deux solutions : rester cachée avec ses enfants, isolée, ou bien entamer un terrifiant périple jusqu’au fleuve dans une tentative désespérée, presque vaine, pour rejoindre une hypothétique colonie de survivants. La maison est calme.
Les portes sont verrouillées, les rideaux sont tirés, les matelas cloués aux fenêtres. Les enfants dorment dans la chambre de l’autre côté du couloir. Mais bientôt, elle devra les réveiller et leur bander les yeux. Aujourd’hui, ils doivent quitter la maison et jouer le tout pour le tout.  

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s