A L’HEURE OU JE SUCCOMBE de Jean-Pierre Favard

51rlzkaeSRL._SX195_

Quand j’ai lu le résumé, j’ai de suite été emballée par l’histoire, et je vous avoue que dès les premières pages je savais que je n’allais pas être déçue…

L’auteur nous mène dans une maison familiale où les secrets du passé resurgissent et où les croyances anciennes et légendes de la région sont peut-être plus réelles que l’on peut le croire.

J’ai adoré cette ambiance avec l’excitation qui nous gagne au fur et à mesure que l’on tourne les pages. J’ai adoré être à la limite de mes convictions, me dire qu’après tout, il n’y a pas de fumée sans feu et que les histoires de nos grands-parents n’étaient peut-être pas si loufoques que ça et que ce n’est pas parce qu’on ne sait pas l’expliquer, que ça n’existe pas.

A un moment j’ai ouvert mon esprit et je me suis laissée portée par les images que me donnaient l’auteur… Et croyez moi…. quel magnifique récit il m’a livré.

Un grand merci à Séma Editions pour ce partenariat. Depuis que j’ai découvert ces Éditions, je n’ai que de magnifiques découvertes, je ne saurai que vous conseiller d’aller jeter un œil à leur catalogue.

Résumé :

Ils pensaient passer quelques jours loin du monde et des ennuis, mais ils vont devoir faire face au passé… et à bien plus. Apparitions inquiétantes, disparitions inexpliquées et phénomènes étranges vont les pousser à revoir leurs certitudes. Peu à peu, la forêt se referme sur eux, jusqu’à délivrer son terrible secret…

Entre nostalgie et angoisse, un retour aux sources qui s’avère bien plus dangereux qu’il n’y paraît.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s