SI TU MEURS, N’OUBLIE PAS (Ingrid Thobois)

Whouuuu cette claque ! Jamais je n’aurai pu penser qu’une lecture jeunesse gagnée à la masse critique de Babelio aurait pu autant me bouleverser.

J’ai pleuré au début, au milieu et à la fin.

Exceptionnel… une écriture fluide, facile à lire et une thématique tellement difficile à aborder… que l’on peut dire que l’auteure est une véritable artiste.

Quand on a connu le deuil, on sait à quel point c’est difficile de faire la part des choses, d’avancer dans son chagrin. Malgré l’entourage on se sent tellement seul, tellement livré à nous même face à cette douleur qui n’en fini pas. C’est tout cela qui ressort dans ce magnifique roman, ces émotions qui ne peuvent pas être inventées. Cette longue marche vers la guérison.

Je manque de mots pour exprimer à quel point ce livre est bouleversant, bouleversant d’émotions, bouleversant de réalisme. Mais aussi un roman qui m’a fait voyager ailleurs …. car parfois, les êtres que l’on a aimé si fort, ne sont pas si loin que ça …

Un grand merci à Babelio pour cette formidable découverte et merci aux Éditions Bayard

Résumé :

Tous les étés, deux cousins se retrouvent au bord de la Bléone.

Yann, 18 ans, mention très bien au bac, fou-amoureux du Japon et Alex, 15 ans, mauvais élève, geek assumé et pas vraiment certain de vouloir devenir adulte.

Mais ce 15 août, leurs vies basculent. Quand Alex se réveille, Yann n’est plus là… Et pourtant Alex sent sa présence.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s